Version française
English version

Endoscopie respiratoire au repos

Home / Examens spécialisés / Endoscopie respiratoire au repos

Endoscopie respiratoire au repos

L’endoscopie est un examen qui permet de visualiser l’intérieur des voies respiratoires : les cavités nasales, l’ethmoïde, le pharynx et le larynx qui tous font partie de la gorge. Les parois de la gorge du cheval sont constituées de muscles : c’est uniquement par la contraction de ces muscles que la gorge est maintenue ouverte et dilatée lors d’un effort.

Les instabilités du pharynx ou du larynx peuvent provoquer une obstruction au passage de l’air et perturber la respiration du cheval. Ces obstructions peuvent parfois être à l’origine de bruit respiratoire ou de contre-performances. De ce fait, il est recommandé de faire réaliser une endoscopie respiratoire lors d’une visite d’achat.

Le cheval possède une particularité anatomique : les poches gutturales. Ces deux poches se trouvent de part et d’autre de la gorge et peuvent aussi être inspectées par endoscopie. Elles peuvent être le site d’infections ou de mycoses. Or l’intérieur de ces poches est parcouru par les artères carotides et d’importants nerfs qui contrôlent les muscles du pharynx et du larynx. Les affections des poches gutturales peuvent donc avoir de sérieuses répercussions sur la santé du cheval.

Au-delà du larynx, qui représente la « boite vocale », on peut visualiser la trachée et les premières bronches. L’endoscopie permet de repérer s’il y a des traces de mucus dans la trachée, signe d’inflammation, ou du sang, signe d’une éventuelle hémorragie pulmonaire.

Quelles sont les indications d’une endoscopie respiratoire ?

Une endoscopie respiratoire est indiquée lorsque le cheval présente des symptômes respiratoires tels que de la toux ou du jetage, un essoufflement anormal ou un bruit respiratoire au repos ou au travail, des difficultés respiratoires ou des saignements par l’un ou les deux naseaux.

L’endoscopie permet également de prélever les sécrétions qui seraient présentes dans la trachée pour les analyser.

Comment se déroule un examen endoscopique au repos ?

Cet examen est souvent réalisé sans sédation et c’est préférable ainsi car la sédation peut perturber la fonction des structures mobiles du pharynx ou du larynx (ce qui peut fausser le diagnostic).

L’endoscope est passé dans l’une des cavités nasales et l’ensemble des structures anatomiques de l’entrée des naseaux jusqu’au larynx ou au-delà est soigneusement et systématiquement inspecté. Cet examen est généralement bien toléré par les chevaux, même s’il arrive que les chevaux toussent ou soient gênés au moment de l’introduction de l’endoscope.